Actualités

Making of des éléments de la boîte à outils RUVIVAL

Publié le

Chaque semaine, nous vous présentons de nouveaux éléments de la boîte à outils RUVIVAL sur différents sujets concernant le développement rural durable. Nous produisons ces éléments en collaboration avec des étudiants en master et en doctorat et des chercheurs de l’Institut de gestion des eaux usées et de protection des eaux (AWW) de l’Université technique de Hambourg (TUHH). Le processus comprend de nombreuses rondes de rétroaction afin d’assurer des normes de qualité élevées. Les éléments de la Boîte à outils présentés contiennent donc les informations les plus pertinentes et les plus à jour. L’objectif est de communiquer les résultats scientifiques d’une manière pratique et compréhensible. Nous avons demandé à une de nos étudiantes, Maria Monina Orlina, de nous dire comment travailler avec RUVIVAL était pour elle. Maria Monina Orlina a créé l’élément de la boîte à outils : L’irrigation durable sous la supervision de Ruth Schaldach en tant que travail de projet pendant son Master européen commun en études environnementales, villes et durabilité.

Pourquoi avez-vous décidé de collaborer avec RUVIVAL ?

Au semestre d’été 2016, j’ai suivi 2 cours sous à l’institut de la gestion des eaux usées et protection de l’eau. En particulier, j’ai apprécié son cours ‘Water and Wastewater Systems in a Global Context’. Les élèves ont participé à un jeu de simulation où nous avons dû concevoir une éco-ville au Pays de Galles ou en Éthiopie. J’ai beaucoup aimé le concept, car chaque groupe s’est vu attribuer un sous-groupe (par exemple, transport, eaux usées, bâtiments) et nous devions proposer le meilleur plan en fonction des différentes conditions de l’environnement donné. De plus, le conférencier avait mentionné un projet à venir qui exigeait du montage vidéo et de la réalisation de films. J’ai eu de l’expérience dans le passé, en créant des courts métrages pour des projets scolaires et personnels. A partir de là, j’ai su que c’était quelque chose dans quoi j’aimerais m’impliquer.

RUVIVAL Toolbox Elements Presentation

Comment s’est passée l’expérience de la fabrication des éléments de la boîte à outils de RUVIVAL ?

 L’expérience a été à la fois exigeante et agréable. J’ai pu utiliser mes différentes compétences, tant techniques que créatives. La recherche et la rédaction ont été impliquées dans la création d’un document technique composé d’une analyse documentaire. En même temps, le dessin, le montage avec Photoshop, la création de vidéos en stop motion étaient des tâches majeures. C’était la partie qui me plaisait le plus, car les aspects créatifs me permettaient d’utiliser le “côté gauche” de mon cerveau ! De plus, il y a une bonne collaboration dans la réalisation des REO car, grâce au travail de mes camarades de classe, j’ai pu m’inspirer d’eux afin de trouver quelque chose d’unique pour mes propres éléments.

Qu’en avez-vous appris ?

Ma plus grande réussite de ce projet, en plus d’élargir mes connaissances sur l’irrigation durable, a été d’apprendre à faire une vidéo en stop motion ! C’était la première fois que je faisais un film de ce genre.

Pourquoi avez-vous choisi ce sujet particulier ?

L’irrigation était un sujet qui m’avait toujours intéressé depuis l’université, car j’avais quelques cours à ce sujet pendant mes études de premier cycle. De plus, avant de commencer mon travail de projet avec RUVIVAL, je venais de terminer un stage au ‘Center for Water-Energy Efficiency’ à UC Davis en Californie, mon travail étant axé sur l’utilisation des eaux souterraines pour l’irrigation agricole. Comme j’avais fait des recherches assez poussées sur le sujet, j’ai voulu approfondir mes connaissances sur l’irrigation durable. Heureusement, c’était un sujet que l’équipe voulait aborder dans le cadre du projet.

Que pensez-vous du projet RUVIVAL ?

Je pense que RUVIVAL est une excellente initiative pour promouvoir l’apprentissage à travers une plateforme en ligne. De nos jours, il existe de nombreuses façons d’acquérir des connaissances, en particulier via Internet. RUVIVAL va encore plus loin avec son jeu de simulation, où l’on peut collaborer avec d’autres pour créer un résultat pratique basé sur les apprentissages tirés des autres outils (conférences interactives et vidéos). L’approche et le style sont simples et accessibles à tous. N’importe qui peut en tirer des leçons en fonction du sujet rural qu’il souhaite étudier..

Jetez un coup d’oeil aux éléments de la boîte à outils RUVIVAL que Monina a créée ici.

Intéressé à créer RUVIVAL ? Veuillez nous contacter en utilisant notre formulaire de contact.

Partager :
Making-of de RUVIVAL

Making of des Vidéos ‘Stop Motion’

Publié le

Cet article a d’abord été publié en allemand sur Insights.

Le stop motion est une technique de narration visuelle présente dans le cinéma depuis plus d’un siècle. En fait, c’est la toute première technique d’animation. Elle crée une illusion de mouvement en jouant une série d’images individuelles dans une séquence rapide. En stop motion, les idées sont souvent transmises en combinant l’art, le mouvement et la métaphore.

Dans RUVIVAL, nous utilisons la technique du stop motion pour expliquer des sujets complexes d’une manière visuelle simple et descriptive, où le langage n’est pas au premier plan. Le style particulier de nos vidéos est appelé animation découpée. Cette technique utilise des matériaux plats, comme le papier et les tissus, ce qui produit une animation 2D. Nous nous concentrons sur l’utilisation de scènes artisanales à petite échelle et nous avons appris quelques choses en cours de route sur la création d’un studio de stop motion improvisé. Toutes les images utilisées dans les vidéos stop motion RUVIVAL sont dessinées à la main par nos collaborateurs, de même que tous les effets sonores sont disponibles dans le domaine public.

Une chose très importante pour nous est que nos vidéos atteignent un public mondial. Une partie de notre concept consiste à choisir une iconographie abstraite s’adressant à un public d’origines diverses. Par conséquent, nous utilisons un langage d’images et de symboles aussi général que possible. Cela se voit surtout dans les personnages de nos vidéos, que nous réalisons de manière universelle, sans représenter et reproduire les stéréotypes de genre, ethniques ou même raciaux, ce qui permet aussi au spectateur de s’identifier plus facilement à la situation. Un exemple de nos images peut être vu ci-dessous.

Creative Commons License
Stop Motion Images de RUVIVAL Team est sous licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.

Au cours de ces dernières années, nous avons également appris que ce ne sont pas seulement les personnages humains qui rendent une vidéo universelle. Par exemple, dans nos premières vidéos, des maisons et des fermes ont été dessinées ressemblant à une architecture de maison de ferme américaine, un détail que nous avons corrigé pour les vidéos plus récentes en utilisant des formes plus abstraites comme on peut le voir dans les images ci-dessous.

Barn

House

Creative Commons License
Stop Motion Images de RUVIVAL Team est sous licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.
De plus, nous évitons également d’utiliser du texte dans les vidéos, car nous voulons que les gens du monde entier puissent les comprendre d’une manière visuelle non textuelle. Par conséquent, nous avons dû trouver notre propre langage d’image pour certains concepts récurrents, par exemple, nous avons développé l’image à droite pour montrer les avantages écologiques. Cette étape vers un langage d’image non-textuel est également un avantage pour les traductions futures, car une seule vidéo peut être facilement utilisée pour plusieurs langues. Pour plus de clarté, l’audio est enregistré par un locuteur natif professionnel.

À quoi ressemble le processus de production?

Nous avons parcouru un long chemin depuis que nous avons commencé à faire des vidéos en 2016 et depuis, nous avons amélioré notre processus de production. Chaque production comprend trois étapes : la pré-production, la production en studio et la post-production. Ici vous pouvez déjà voir un aperçu de nos processus :

Creative Commons License
Making of RUVIVAL Stop Motion Videos de RUVIVAL Team est sous licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.

Partie 1. Pré-production


Tout commence par une phase de pré-production, où toute la planification est faite et les story-boards sont revus plusieurs fois avant le tournage de la vidéo. Ceci est fait afin d’améliorer la qualité de la vidéo et d’éviter d’avoir à refaire des scènes car elles n’ont pas fonctionné comme nous l’aurions voulu. La première étape consiste pour l’élève à rédiger un scénario, qui est ensuite revu par les superviseurs. Ensuite, le scénario est divisé en scènes pour créer un storyboard. Le storyboard est d’abord réalisé sous forme de tableau, dans lequel on décrit ce qui se passera dans chaque scène, quels éléments seront utilisés et quelle sera la narration. Ce point est ensuite examiné par les superviseurs. Un modèle de notre storyboard tabulaire peut être téléchargé ici.

Une fois le story-board tabulaire approuvé, un story-board animé est réalisé sur PowerPoint, dans lequel l’élève utilise des images tirées de notre base de données et/ou d’Internet et sa propre voix comme narration. Ce storyboard animé est très important pour notre processus de production, car il nous aide à visualiser à quoi ressemblera la vidéo finale et à voir si elle est réalisée d’une manière qui attire l’attention du spectateur. Nous avons appris quelques directives importantes que nous suivons maintenant lorsque nous créons nos vidéos et qui sont incluses dans notre guide étape par étape ci-dessous.

Creative Commons License
2D Stop Motion Step-by-Step Guide de RUVIVAL Team est sous licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.

Les points les plus importants à retenir lors de la création d’une scène sont :

  • Suivez les règles de composition utilisées en photographie, comme le ” nombre d’or ” ou la ” règle des tiers “. Le ” nombre d’or ” est basé sur le rapport de 1 à 1,618, qui s’est avéré créer un sens d’harmonie et d’équilibre et qui peut être trouvé partout dans la nature, ce qui le rend attrayant pour l’œil humain. En photographie, il peut être appliqué à l’aide de la grille Phi ou de la spirale de Fibonacci. La grille Phi est créée en divisant le cadre en neuf sections, ce qui donne une grille de 1:0.618:1, et elle est appliquée en plaçant les éléments importants le long de ces lignes et/ou intersections ; tandis que la spirale de Fibonacci est basée sur la séquence de nombres de Fibonacci et elle est appliquée en plaçant les éléments avec le plus de détails dans le plus petit quadrilatère et le reste de l’objet le long de la spirale. La ” règle des tiers ” est similaire à la grille de Phi ; cependant, ici, le cadre est divisé en neuf parties égales et des éléments importants sont placés le long des lignes de séparation et/ou leurs intersections.
  • Rendre les scènes aussi simples que possible, car un trop grand nombre d’éléments peut semer la confusion chez les spectateurs ou détourner l’attention des éléments importants.
  • Définissez l’ordre des événements pour qu’il n’y ait qu’un seul point focal à la fois et que les objets n’aient pas à se disputer l’attention des spectateurs.
  • Suivez le même style pour tous les dessins utilisés dans la vidéo et soyez cohérent, c’est-à-dire utilisez le même style pour représenter les gens, l’environnement, etc.
  • Évitez le texte autant que possible.

Après la mise au point du storyboard animé, les images à utiliser dans la vidéo peuvent enfin être dessinées. Nous essayons d’utiliser le même style pour tous les dessins et, comme toutes les images sont dessinées à la main par les élèves, nous avons développé un style qui est simple et facile pour tous. Depuis le début, nous avons rassemblé tous les dessins réalisés pour les vidéos et nous avons maintenant une base de données de plus de 400 images ; par conséquent, le nombre de nouvelles images qui doivent être dessinées pour une nouvelle vidéo est maintenant très faible. Lorsque toutes les images ont été dessinées, elles sont imprimées, découpées et organisées en enveloppes en fonction de chaque scène. Après cela, nous sommes prêts à aller au studio.

Partie 2. Production en studio

La production en studio se compose de deux parties : le tournage de la vidéo et l’enregistrement audio. Le tournage se fait dans un studio de Multimedia Kontor Hamburg (MMKH). Ce studio dispose d’une caméra fixe qui est placée au-dessus d’une table où nous arrangeons chaque scène et l’enregistrons. Le tournage de chaque vidéo en stop motion, d’une durée d’environ 3 minutes, dure généralement de 5 à 8 heures. Nous avons remarquer qu’en ayant les images de chaque scène organisées dans des enveloppes séparées, nous sommes capables de filmer la vidéo beaucoup plus rapidement, car chaque vidéo contient des dizaines d’images et parfois cela peut prendre beaucoup de temps de chercher certaines des très petites images. L’audio est également enregistré dans un studio, mais dans ce cas, elle est enregistré dans un studio d’enregistrement et par un narrateur professionnel qui est locuteur natif.

Partie 3. Post-production

La dernière partie du processus est la post-production. Celle-ci se fait dans la salle de montage de l’Institut d’enseignement technique et de didactique universitaire (iTBH), où un ordinateur avec un logiciel de montage professionnel est disponible. Ici, les images vidéo sont assemblées avec l’audio enregistré par un narrateur professionnel. De plus, des effets sonores sont ajoutés pour rendre la vidéo plus divertissante. Après cela, la vidéo est prête à être appréciée !

Comme nous souhaitons atteindre le plus grand nombre de personnes possible dans le plus grand nombre de langues possible, nous avons ouvert toutes nos vidéos aux contributions sur YouTube, où vous pouvez facilement ajouter des sous-titres dans toutes les langues ici. Nous vous invitons également à utiliser notre forum, où vous pourrez discuter des questions techniques et linguistiques liées à la traduction. Nous sommes très heureux de recevoir vos commentaires sur nos vidéos, ce que vous pouvez faire en nous envoyant un message via notre formulaire de contact. Si vous souhaitez voir à quoi ressemble réellement ce processus de production, jetez un coup d’œil aux images ci-dessous.

Creative Commons License
Video Production Images de RUVIVAL Team est sous licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.

Pour visionner les vidéos en stop motion de RUVIVAL, cliquez ici. N’oubliez pas non plus de vous abonner à nos chaînes YouTube et Vimeo pour ne manquer aucune vidéo RUVIVAL !

Partager :